Tableau des résultats
logo_phenix_college_esther_blondin

Une fin de semaine parfaite pour le Phénix

Par Frédéric Damiani-lundi 26 Nov 2018

C’était la semaine de la rivalité Tecnic dans le circuit Lévesque alors que le Phénix du Collège Esther-Blondin se mesurait à un rival de longue date, l’équipe à l’autre bout de l’autoroute 640, les Vikings de Saint-Eustache. Dans un programme double débutant le vendredi, le Phénix devait se débrouiller avec deux défenseurs en moins en Vincent Bujold et Thomas Lachapelle.

C’était vendredi dernier que les hostilités ont débuté, alors que le premier match était disputé à Saint-Eustache, à l’aréna Florian-Guindon. Le Phénix entame le match en lion, marquant à deux reprises dans la première minute de la rencontre. Deux autres filets seront marqués plus tard dans la même période. Après avoir accordé quatre buts sur 12 tirs, les Vikings décident de retirer leur gardien partant Ventsislav Shingarov. Le Phénix ne ralentit pas et augmentera son avance avec un autre but tôt au deuxième vingt. Il faut attendre à la troisième période pour voir les Vikings noircir la feuille de pointage. Il était trop peu trop tard, alors que le Phénix avait une avance de 6-0 sur ses rivaux. Le gardien Samuel Fournier a récolté sa septième victoire de la saison, lui qui a réalisé 22 arrêts dans la rencontre.

Le Phénix était de retour sur la patinoire dimanche devant ses partisans alors que c’est la gardienne Ève Gascon qui avait le mandat de défendre la cage des siens. Un match copié collé du dernier joué il y a moins de 48 heures se dresse au complexe multiglace de Lachenaie alors que le Phénix marque à nouveau deux buts rapides. Les Vikings n’ont pas voulu répéter le même scénario du match de vendredi et ont immédiatement répliqué avec deux filets. Les unités spéciales font la différence dans le match alors que quatre des cinq buts marqués en première période sont des buts inscrits en avantage numérique. Après avoir repris une avance de deux filets lors de la période médiane, le ciel s’effondre sur le Phénix alors que les Vikings entament leur remontée. Trois buts sans riposte permettent aux Vikings de prendre les devants pour la première fois de la fin de semaine.  Loïck Bégin redonne espoir à son équipe alors qu’il égalise en fin d’engagement. Félix Trudeau viendra sauver les meubles en période de prolongation, permettant au Phénix de remporter une deuxième victoire de suite pour la première fois depuis le 12 octobre.

Le Collège Esther-Blondin sera sur la route pour les quatre prochains matchs. Le prochain arrêt sera à Magog samedi soit le 24 novembre. Le Phénix tentera d’amasser un troisième gain de suite pour la première fois cette saison. Le résultat de cette fin de semaine parfaite du Phénix lui permet d’occuper le huitième rang de la ligue de hockey midget AAA à égalité avec le Rousseau-Royal de Laval-Montréal, un autre rival de la division CCM.