logo_phenix_college_esther_blondin

Un ancien du Phénix écrit l'histoire

Par Alexandre Bissonnette-mercredi 16 Jan 2019

L’ancien du Phénix Pier-Olivier Lacombe a vécu une situation bien spéciale le 14 janvier dernier. Le défenseur a disputé une rencontre avec deux équipes différentes, une première en 50 ans dans la LHJMQ.

Le 4 novembre dernier, Pier-Olivier Lacombe était un membre à part entière des Olympiques de Gatineau et il était sur la patinoire pour le match face aux Remparts de Québec. La partie a cependant été reportée à lundi dernier pour les 21 minutes et 54 secondes restantes en raison d’une panne de courant. Or, Lacombe a été échangé entre-temps… aux Remparts! Le Repentignois a donc aidé les représentants de la Capitale-Nationale à vaincre son ancienne formation par la marque de 4-2.

«C’est sûr que c’est vraiment particulier comme situation, mais l’important, c’était d’aller chercher les deux points et c’est ce qu’on a fait», a simplement lancé Lacombe aux termes de la rencontre.

Fait intéressant à noter, Lacombe a écopé de 4 minutes de punition lorsqu’il était vêtu de noir chez les Olympiques. Il se retrouvait même dans le banc des pénalités lorsque les Remparts ont inscrit un but à 4 contre 4!

Adaptation rapide

Joueur de 19 ans, Pier-Olivier Lacombe semble facilement s’être adapté à sa nouvelle vie à Québec. «Quand je l’ai appris, ça a été plus difficile parce que je me suis fait des amis qui sont devenus de la famille. Dès que je suis arrivé à Québec, ça a bien été. J’ai vraiment une bonne famille d’accueil, tout se passe bien.»

À l’intérieur de l’équipe, Pier-Olivier Lacombe semble se plaire à Québec. «On a une bonne formation qui peut surprendre et Patrick est un excellent coach. Dès que je suis arrivé, il m’a parlé et il m’a mis à l’aise», a-t-il raconté.

Le support familial est aussi un aspect important dans la jeune carrière de Lacombe. «Mes parents m’ont toujours apporté un bon support. J’ai aussi la chance d’avoir mon oncle et mon père qui ont joué dans la LHJMQ (Martin et Patrick Lacombe), donc ils sont très présents dans mon parcours et ils sont capables de me conseiller», reconnaît la nouvelle acquisition de Patrick Roy.

Progression remarquable

Depuis ses débuts dans le circuit Courteau, le choix de 13e tour des Olympiques en 2015 a connu une belle progression. «Je vois une belle adaptation comparativement à l’année passée. Je me suis adapté à la vitesse de jeux et je vois de la manière dont je joue que c’est ma deuxième saison», a confié le nouveau numéro 71 des Remparts.

«J’ai commencé à voir une grosse progression dans mon jeu avec le Phénix lorsque j’ai joué mon année Midget AAA. Je suis défenseur depuis ma deuxième année Bantam seulement, donc on a beaucoup travaillé sur mon aspect défensif. C’est une des saisons où j’ai le plus progressé», a lancé sans hésiter Lacombe.

Pour l’après-LHJMQ, Pier-Olivier Lacombe n’a toujours pas réfléchi à ses objectifs dans le hockey. «Je ne suis vraiment pas rendu là. Je n’ai toujours pas pensé à mon avenir dans le hockey. Je veux seulement penser à cette année et aider l’équipe à se rendre loin en série», a conclu celui qui tentera de se tailler un des trois postes de 20 ans avec les Remparts pour la saison prochaine.

Crédit photo (Gatineau): Le Droit
Crédit Photo (Québec): J. L’heureux