logo_phenix_college_esther_blondin

Le Phénix baisse pavillon devant les Estacades

Par Frédéric Damiani-mardi 02 Oct 2018

De retour à domicile après un court séjour à Gatineau, le Phénix du Collège Esther-Blondin recevait la visite des Estacades de Trois-Rivières au Centre Multiglace de Lachenaie, un premier rendez-vous entre ces deux équipes cette saison. Les hommes de Paulin Bordeleau ont toutefois baissé pavillon 3-1 face à la formation mauricienne.

Les deux équipes entament la rencontre sur les chapeaux de roues et tardent à se trouver sur la patinoire. Après quelques bonnes occasions de marquer, ce sont les Estacades qui trouvent le fond du filet les premiers. Lors d’une mêlée devant le filet, bien positionné, l’attaquant Maxime Pellerin n’a eu qu’a poussé une rondelle libre derrière le gardien Samuel Fournier, ce dernier ayant perdu la rondelle de vue. Le Phénix tente par tous les moyens de revenir dans le match, mais sans succès et retraite au vestiaire avec neuf lancers contre six pour Trois-Rivières.

La période médiane se voit un peu plus favorable pour la troupe de Paulin Bordeleau. Débutant la période avec l’avantage d’un homme, l’entracte a eu l’effet escompté et le Phénix semble s’être réveillé. Toutefois, Nick Rheaume est venu brouiller les cartes, donnant une avance de deux buts à son équipe. Seul de son camp pendant qu’on appliquait des changements au banc, le jeune homme a débordé du côté droit la zone du Phénix pour ensuite y loger un tir dans la partie supérieure du filet, pour son troisième de la saison. Le Phénix réplique à mi-chemin de la période. Premier sur le disque en fond de territoire, Félix Trudeau y va d’un bel échec avant dans le coin de la patinoire pour ensuite refiler le disque à son coéquipier Tristan Fortin. Le vétéran s’est défait de son couvreur avant de marquer d’un tir vif en se retournant. La période prend fin avec le Phénix tirant de l’arrière par un but.

Au troisième vingt, les deux gardiens volent le spectacle. Alors que le Phénix commet quelques bourdes, le cerbère Samuel Fournier garde les siens dans le match réalisant deux arrêts importants sur des échappées. Le Collège Esther-Blondin obtient deux chances en or de créer l’égalité en avantage numérique, ne pouvant toutefois enfiler l’aiguille. Maxime Pellerin viendra clouer le cercueil au Phénix, enfilant son deuxième de la rencontre pour sceller l’issu du match dans un filet désert.

Le Phénix conclut la rencontre avec 25 tirs au filet contre 23 pour les Estacades. Une performance à retravaillé pour les hommes de Paulin Bordeleau avec aucun but marqué en sept occasions sur l’attaque massive. Le Phénix quitte son nid pour les deux prochaines parties sur la route avec un premier arrêt à l’aréna Garon où il se mesurera au Rousseau-Royal de Laval-Montréal. Il sera de retour à domicile le 12 octobre prochain pour un rendez-vous avec les Vikings de Saint-Eustache.

Photo: Martin Bond