logo_phenix_college_esther_blondin

Des nouvelles du camp du Phénix

Par Frédéric Damiani-jeudi 23 Août 2018

Amorcé depuis le 13 août dernier, le camp d’entraînement du Phénix bat son plein. Au total, plus d’une cinquantaine de joueurs âgés de 15 et 16 ans tentent de se tailler une place dans l’alignement partant en vue du match d’ouverture de l’équipe le 7 septembre prochain.

Parmi ces joueurs, on retrouve la jeune gardienne de but Ève Gascon. En quatre rencontres depuis le début du camp, la jeune gardienne de 15 ans n’a accordé que sept buts en plus de recevoir les honneurs de la première étoile du match le 15 août dernier face aux Lions du Lac St-Louis. Elle a entamé la rencontre avant de céder sa place à mi-chemin en deuxième période, repoussant 19 des 20 tirs dirigés vers elle. La native de Terrebonne mène les gardiens de but chez le Phénix avec une moyenne de buts alloués de 2,36 et un pourcentage d’efficacité de .900.

Récemment, la gardienne a pris part au camp d’entraînement de l’équipe féminine des moins de 18 ans en vue des Jeux du Canada de 2019. Cette dernière en est sortie fière d’autant plus qu’elle n’est âgée que de seulement 15 ans, soit la plus jeune lors du camp.

Deux semaines plus tard, elle enfilait à nouveau ses patins. « C’est vraiment exceptionnel et stressant à la fois. » nous mentionne Ève au sujet de sa participation au camp du Phénix. « Je travaille fort et je donne mon 100%. » De plus, la jeune femme de 15 ans ne semble pas préoccupée du fait qu’elle est la seule fille au camp. « Ça ne me dérange pas vraiment. J’ai toujours jouée avec des gars et ceux avec qui je suis au camp en ce moment on se connaît depuis longtemps. »

Ève Gascon pourrait devenir une pionnière du Midget AAA au Québec devenant la première fille à faire partie d’une équipe du circuit Baillairgé. Les matchs préparatoires se poursuivent pour le Phénix alors que ce soir ils affrontent les Riverains du Collège Charles-Lemoyne.